Logo

compta.libremen.com

ACCÈS ABONNÉS
AccueilFonctionnalitésTarif/CGUDocumentationFaQS'inscrire

Génèse

Quand il m'arrive de dire que j'ai écrit un logiciel de comptabilité, j'apercevois souvent chez mon interlocuteur ce regard que les gens portent sur vous lorsqu'ils se demandent si vous plaisantez ou si vous êtes sérieux, et dans ce dernier cas se mettent à évaluer votre santé mentale. C'est particulièrement vrai des comptables, lesquels semblent avoir fini par se convaincre que les logiciels de comptabilité devaient nécessairement être de lourds systèmes arcanes comme ceux qu'on leur impose généralement. C'est pourtant loin d'être vrai.

Lorsque j'ai fondé ma petite entreprise, j'ai demandé à un ami comptable, par ailleurs enseignant, de m'apprendre les rudiments de la comptabilité, afin d'être capable d'écrire et de lire un bilan. Il m'a semblé judicieux de transposer ses directives directement dans une base de données, ce qui me permettait de faire d'une pierre deux coups : le fait de créer les formulaires et rapports qu'il me demandait de produire m'obligeait à en comprendre la logique d'une part, le fait de les enregistrer sous forme de code me permettait de les avoir disponibles de façon certaine pour l'avenir d'autre part; et bien sûr, magie de l'informatique, de produire très facilement chaque année mes documents comptables. Je travaillais à l'époque avec le logiciel MS-Access.
L'application qui en a résulté m'a servi une bonne quinzaine d'année. Cela aurait pu continuer plus longtemps encore, mais elle restait la dernière raison que j'avais d'utiliser Windows, chose qui devenait chaque année plus pesante.

Résolu à passer pour de bon aux logiciels libres, mais étant occupé par ailleurs sur d'autres projets, j'hésitais cependant à ré-écrire une application comptable. Je me mis alors en quête d'un programme libre simple permettant d'enregistrer des écritures comptables qui, lorsqu'elles sont organisées selon un plan comptable adapté, permettent de remplir très simplement les liasses fiscales obligatoires pour toute entreprise (il suffit d'avoir la balance des comptes en fin d'exercice). À ma grande surprise, je n'en ai pas trouvé.
Les logiciels disponibles semblaient appartenir à deux grandes catégories : soit la comptabilité de ménagère, sans partie double, soit la version libre des ERP, bien trop complexes pour mes besoins. Quelques inscriptions sur différents sites Web m'ont rapidement convaincu que j'aurais plus vite fait d'écrire une application plutôt que d'essayer de comprendre la logique étrange qui semble les gouverner. À titre d'exemple, alors que je navigais sur l'un de ces sites, essayant de trouver comment modifier l'écriture que j'avais finalement réussi à enregistrer, je cherchais mon chemin dans une hiérarchie de menus à plusieurs étages, dont les intitulés ne m'évoquaient rien de connu; je remarquais au passage 'Suppression en masse des comptes non utilisés', me demandant à quoi ça pouvait servir. Je le compris plus tard, quand je fini par trouver comment accéder à la liste des comptes, non sans mal. L'application en avait créé 400 alors que j'en utilise moins d'une centaine.
Ceci montre comment une application devient trop compliquée : la création automatique de ces 400 comptes ne me sert à rien, et m'oblige au passage à les modifier, puisque mon plan comptable est forcément différent. Les développeurs de l'application doivent en plus créer une fonction supplémentaire de suppression qui vient encombrer encore un peu plus des menus déjà surnuméraires. Par ailleurs, j'ai une sainte horreur de ces icônes bizarres dont on ne sait jamais à quoi elles servent et ce qu'elles déclenchent quand on clique dessus. Pas étonnant que les comptables soient stressés quand on veut discuter logiciel avec eux.
Je me décidai du coup à ré-écrire mon application initiale, cette fois sous logiciel libre

En moins de trois mois, j'avais un système comprenant les fonctionnalités que je recherchais, qui sont listées sur cette page. J'ai alors pensé que d'autres personnes pourraient être intéressées par un tel système, et qu'il me suffirait d'ajouter un champ 'id_client' à quelques tables pour en faire un Service Web.
Les choses se sont avérées un peu plus compliquées que ça pour inclure, par exemple, les options de TVA sur débit ou encaissement, ou encore les exercices décalés. Les logs de git donnent les détails du processus

En tout état de cause, j'ai fini par créer le Service Web que vous pouvez voir. J'aimerais en faire une application facile à installer sur un PC de bureau, mais les technologies que je maîtrise sont celles du Web, et ne sont pas évidentes à adapter simplement en mode local

Merci à Bernard Iriart, qui a su me faire comprendre et apprécier l'efficace beauté d'un plan comptable bien conçu

Cévennes, Mai 2020

Contact

Copyright © 2016 - 2020 libremen.com